Qui a droit à la retraite à 1000 euros ?

Les aides au logement permettent aux aînés ayant une petite retraite de vivre dans la structure d’habitation ou de logement de leur choix. Il y en a trois, selon la situation du demandeur. Trouvez la définition de l’aide au logement et les conditions d’attribution.

Qu’ est-ce que l’aide au logement pour les aînés ?

hausses importantes des prix des logements, des loyers et des frais de location, ainsi que l’absence de logements sociaux adéquats, touchent les personnes âgées et d’autres groupes de la population. Bien que les pensions moyennes soient relativement faibles, l’aide au logement pour les aînés aide à alléger le fardeau des aînés Les , qui ils veulent :

  • rester à la maison,
  • ou financer leur séjour dans une maison de retraite, une résidence autonome ou des services de résidence.

Les retraités et les personnes âgées ont des revenus qui stagnent le plus souvent, tandis que le fardeau financier des loyers continue d’augmenter. Sans aide au logement, les retraités seraient obligés de quitter leur maison lorsque les loyers sont devenus trop chers, surtout dans le centre des grandes villes.

L’ une des solutions, pour les personnes âgées ayant les revenus les plus faibles, pourrait certainement être celle du logement social. Toutefois, ces critères sont insuffisants et, compte tenu des critères d’allocation qui favorisent les familles en fonction de leur taille, les personnes âgées ne sont pas une population privilégiée pour y accéder.

Il est souvent préférable de demander une aide au logement pour que les aînés puissent rester à la maison malgré une petite retraite.

L’ allocation de logement à Ehpad permet également l’accès à l’accueil institutionnel en cas de besoin.

Quelles sont les conditions d’attribution des allocations de logement ?

L’ aide au logement des personnes âgées est accordée à toute personne  :

  • locataire ou colocataire ou sous-locataire d’un logement neuf ou ancien, meublé ou non : le propriétaire ne peut être un parent proche (parents, grands-parents, enfants, petits-enfants du bénéficiaire ou son conjoint, partenaire ou partenaire) ;
  • accès à la propriété ou au propriétaire qui a contracté un prêt pour l’achat d’une maison neuve ou ancienne,
  • résidant dans une maison de retraite ou dans l’ULSD,
  • logé avec des membres sympathiques de la famille .

Autres conditions d’octroi de l’aide au logement pour les retraités  :

  • avoir
  • desfrais de logement : loyer ou remboursement d’un prêt,

  • le logement doit être larésidence principale : occupé au moins 8 mois par an par le bénéficiaire, son conjoint ou une personne à charge ;
  • ressources du bénéficiaire et des personnes vivant dans le logement sont inférieurs aux plafonds publiés par le fonds d’allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA),
  • le

  • logement doit être décent et répondre aux normes de santé et de sécurité : superficie minimale de 9 m² pour une personne seule ou 16 m² pour un couple.

Quelles sont les différentes aides au logement pour les personnes âgées ?

Il existe trois aides au logement pour les personnes âgées, selon la situation du demandeur  :

Aide au logement personnalisée (APL)

  • si le pensionné est locataire, le logement ou l’établissement doit faire l’objet d’un accord entre le propriétaire et l’État (accord signé entre le préfet et le bailleur ou la structure) ;
  • si le pensionné est propriétaire emprunteur, il doit avoir contracté un prêt contractuel.

Allocation de logement social (ALS)

La SLA s’adresse aux pensionnés et aux autres utilisateurs qui ne sont pas admissibles à l’APL.

Allocation de logement familial (ALF)

convient de noter qu’une autre aide au logement est offerte à une famille à charge âgée de 65 ans et plus : Il l’ALF.

  • Si le bénéficiaire est locataire, le l’hébergement doit également être contractuel et avoir un loyer encadré.
  • Pour les propriétaires-emprunteurs, il n’y a aucune condition quant à la nature du prêt.

Le montant de l’aide au logement pour la personne âgée est calculé sur la base :

  • le nombre de personnes à charge,
  • le lieu de résidence,
  • le montant du loyer ou le remboursement mensuel du prêt,
  • les ressources du ménage.

Tableau récapitulatif de l’aide au logement pour les personnes âgées et leurs proches :

Aide au logement Conditions du demandeur Conditions de logement Aide au logement personnalisée
(APL) Locataire dépendant des ressources, propriétaire ou résident de la maison de retraite Locataire : d’hébergement ou d’hébergement pour les personnes âgéesavec accordPropriétaire :accordou prêt à l’adhésion Social Résidence principale Allocation de logement « décent »
Allocation de logement social (SLA) Dépendent des ressourcesLocataire, propriétaire ou résident de la maison de retraite Résidence principale Allocation de logement « décent »
Allocation de logement familial (ALF) Dépend du locataire des ressourcesLocataire, propriétaireÀ charge d’un ascendant âgé de 65 ans dont les ressources sont inférieures ou égales à la résidence principale de l’ASPA Logement « décent »

Quelles sont les ressources prises en compte pour le calcul de l’aide au logement ?

L’ aide au logement est accordée sous réserve des ressources du retraité (et des autres membres du ménage, le cas échéant). Ces conditions varient en fonction de trois facteurs :

  • la composition du foyer,
  • l’emplacement du logement, la
  • valeur des biens des membres du ménage (si elle dépasse 30 000 euros) — non prise en compte pour résidents en Ehpad ou résidence-autonomie.

Veuillez noter : depuis le 1er janvier 2021, les ressources sont celles des douze derniers mois. Le calcul et le paiement de l’aide au logement seront donc effectués à temps plein, avec une mise à jour tous les trois mois.

Les bénéficiaires du logement peuvent-ils bénéficier de l’ASH ?

L’ aide au logement pour les retraités est pleinement compatible avec l’aide sociale au logement (ASH). Cette aide peut être demandée par une personne âgée résidant dans une maison de retraite autorisée par l’ASH, si ses ressources ne sont pas suffisantes pour payer le taux d’hébergement de l’Ehpad ou le loyer de la résidence autonome où elle réside.

L’ aide sociale est également fournie sur la base des ressources. Or, l’aide au logement fait partie des ressources prises en compte par les départements du département dans le calcul du montant de l’ASH.

Le retraité recevant l’ASH est tenu de retourner 90% de son revenu à la maison de retraite (y compris l’aide au logement, à un taux de 100%). Il peut utiliser comme il le souhaite les 10% restants, qui ne peuvent pas être inférieurs à 108 euros par mois.

L’ aide au logement est-elle recouvrable sur le domaine ?

Contrairement à l’aide sociale pour le logement, qui peut être récupérée sur la succession du retraité, les dons et en cas de retour à une meilleure fortune, l’aide au logement n’est pas recouvrable .

De même, l’allocation d’autonomie personnalisée (APA) n’est pas recouvrable, tandis que l’aide sociale à domicile (femme de ménage, prise de repas, etc.) est remboursable sur la succession.