Grand Journal : Jean-Michel Aphatie remplacé par la marionnette de Chirac

La rumeur filait déjà depuis quelques heures parmi les initiés. D’abord démentie, elle a ensuite été confirmée ce matin par Jean-Michel Aphatie sur son compte Twitter. ‘’Je remercie Daphné Bürki d’avoir toujours ri à mes blagues. Je quitte le Grand Journal. Bonne chance à la marionnette de Chirac’’. La marionnette des Guignols, connue pour avoir été le principal commentateur de la vie politique française pendant plus de dix ans, fait donc son grand retour sur le devant de la scène.

Sortie par la petite porte

La direction de Canal s’est montrée impitoyable envers Jean-Michel Aphatie, donc les interventions ‘’hors-sujet’’ et ‘’pas du tout intéressantes’’ faisaient chuter l’audience du Grand Journal par 4 spectateurs à la seconde, et ‘’10 les jours de grand vent’’. On se rappellera en particulier de cette intervention où, ayant perdu ses notes, il avait oublié en milieu de phrase s’il était de gauche ou de droite. Son départ ne semble donc pas émouvoir, hormis la classe politique française qui a rendu hommage à un analyste politique ‘’qui avait toujours eu la courtoisie d’envoyer ses questions à l’avance, avec des suggestions de réponse et des éléments de langage’’.

Doria Tillier est remplacée au pied levé par Mademoiselle Agnès qui présentera un bulletin avec des effets spéciaux préparés par les équipes du Futuroscope.

‘’Chichi’’ rentre en scène

Pour remplacer Aphatie, c’est donc Chichi, la marionnette des Guignols de Jacques Chirac, que la direction a décidé d’aller sortir de sa retraite. Chichi, qui cachetonnait depuis quelques années dans des émissions obscures sur le câble avec des invités comme Amélie Nothomb ou Frank Dubosc, s’est montré très enthousiaste. ‘’Je vais tout défoncer, j’ai des chroniques plein la tête : Jospin, les 35 heures, le SMIC, ou encore l’affaire Elf, je raterai rien ni personne’’ nous explique-t-il.

L’arrivée d’Antoine de Caunes semble donc correspondre à un revival des années Nulle Part Ailleurs, puisque la direction cacherait d’autres atouts 90’s dans sa manche de chemise à carreaux. Le bilan de Chris Esquerre, le chroniqueur humour de l’émission, serait remplacé par un ‘’Lan-Bi’’ de Jamel Debbouze, tandis que Vincent Glad se verrait éjecté pour faire place à Jérôme Bonaldi et sa ‘’Rubrique Cyber’’. Enfin, il n’est ‘’pas impossible’’ selon l’intéressée que Daphné Bürki soit remplacée par la chanteuse Lââm.

Crédit photo : publiciblog, le Point

About The Author

Articles recommandés