Le Roi Lion : la version de Disney sur la mort de Mufasa remise en cause par des historiens

Un véritable pavé dans la mare ! C’est ainsi qu’on pourrait qualifier l’article publié dans le vénérable Royal African Society Journal de l’Université d’Oxford. Le texte sulfureux, co-signé par Angelica Helmarksman et Hubert Bynum, revient sur la célèbre mort du Roi Mufasa 1er du Royaume des Lions. Selon les deux historiens, spécialistes des royautés africaines animales, « Scar n’aurait jamais eu ni la force, ni l’intelligence, ni les testicules pour tuer le Roi Lion. Tout nous laisse à penser que Mufasa avait beaucoup trop la classe pour mourir piétiné par des gnous tous pourris ».

Mais alors, que s’est-il passé dans le canyon ?

Analysant avec minutie les textes de l’époque, Helmarksman et Bynum ont retracé l’événement relaté par Disney dans sa fiction « Le Roi Lion », qu’ils qualifient de « chef d’œuvre de négationnisme ». Les historiens reconnaissent que Scar et les hyènes ont bel et bien poussé les gnous dans le Canyon de Kufasi, piégeant ainsi le jeune prince Simba. Cependant, « Mufasa serait rapidement intervenu, aurait fait un bond terriblement élégant de 7 mètres, aurait rebondi sur trois gnous tout en récupérant Simba puis se serait hissé aisément sur le rebord de la falaise ».

Les doutes sur la mort de Mufasa font aussi l’affaire du Comité “Vérité pour la Maman de Bambi” qui réclame depuis 17 ans la réouverture de l’enquête sur la mort de la mère de Bambi. Le corps de la biche n’a en effet jamais été retrouvé.

Citant le chancelier Zazou dans ses Mémoires d’un Piaf Super Pénible, les professeurs avancent même que « Simba aurait fait une petite danse sur le dos des gnous en chantant qu’il voulait encore et toujours être roi, et des autruches et des flamants roses auraient alors envahi le Canyon dans une insupportable orgie psychédélique ».

À qui profite le mensonge ?

Selon les historiens, il n’est pas certain que Disney ait intentionnellement falsifié l’histoire. Les scénaristes de Disney auraient fait l’erreur de s’inspirer du livre Hakuna Matata : dans l’arrière-train du Roi Lion, écrit par un paysan de l’époque dénommé Pumba. Un livre rempli d’approximations et de mensonges, délaissé de tous les spécialistes. ‘’Pumba était un phacochère illettré complètement fou et violeur multi-récidiviste », expliquent Bynum et Helmarksman. Ils précisent que néanmoins, ‘’il est vrai qu’un Roi Lion est mort stupidement durant cette période. Il s’agit de Soumbi, le premier fils de Mufasa, que le prêtre Rafiki a laissé tomber du haut de la fameuse plate-forme rocheuse après avoir encore trop bu’’.

Crédit photo : Walt Disney Pictures

About The Author

Articles recommandés